Antipode

Antipode m’amène à cheminer librement au fil d'associations d'idées, dont le point de départ est ma rencontre avec l'interprète et chorégraphe coréen Namjin Kim.

Namjin Kim m'invite à créer un solo qu'il danse.

Par la distance qui nous sépare, cette aventure nous déplace, forcément. Elle déplace notre point de vue, cet endroit d'où nous regardons.

Cette question du regard, au sens où Foucault, Michel, l'entend, dans Les mots et les choses, est centrale au cours de cette création.

Sur scène, un Pendule de Foucault, Léon, construit l'espace, reliant deux pôles de ses oscillations hypnotiques, et construit notre espace-temps, de sa pulsation lente et infinie, tandis qu'un miroir nous propose une mise en abyme de notre regard.

Dans cet espace-temps altéré, Namjin Kim développe sa danse, puissant et magnétique.




Dans le cadre de l’Année France-Corée 2015-2016


Production   L’Expérience Harmaat

Coproduction Théâtre de la Ville – Paris, Pôle sud - Centre de Développement Chorégraphique en préfiguration, Le Manège de Reims - Scène Nationale, La Filature - Scène Nationale de Muhlouse.


Fabrice Lambert est artiste associé à la Comédie de Clermont-Ferrand, scène nationale.


L'Expérience Harmaat est subventionnée par la Direction régionale des affaires culturelles d’Ile-de-France, ministère de la Culture et de la communication au titre de l’aide à la compagnie conventionnée, par la Région Ile-de-France au titre de la permanance artistique et culturelle.

L'Institut Français contribue régulièrement aux tournées internationales de l'Expérience Harmaat.








25 août 2017

Solo pour Nam Jin Kim et un pendule de Foucault


Conception et chorégraphie

Fabrice Lambert

Interprétation

Nam Jin Kim

Lumières

Philippe Gladieux

Directeur de production

Olivier Stora



Durée :  30 min

© Fabrice Lambert